Recherche sur l’expérience des hébergements de la protection de l’enfance

La recherche sur l’expérience des hébergements collectifs de la protection de l’enfance est une recherche participative et collaborative engagée en septembre 2022, pour une durée de 18 mois. Elle a pour objectif de mieux comprendre les conditions du placement des adolescents dans les structures d’hébergements collectifs de protection de l’enfance (des MECS, Maison d’Enfant à Caractère Social, ou plus communément « foyers »), en croisant les regards et expériences sur ces situations.

La recherche est portée par la Chaire PUBLICS des Politiques Sociales (Laboratoire PACTE/UGA) : Camille Duthy coordonne cette recherche sous la responsabilité scientifique de Julien Lévy. Elle est financée par le Département de l’Isère et est réalisée en partenariat avec deux structures de protection de l’enfance : l’Établissement Public Départemental Le Charmeyran, qui a en charge l’accueil d’urgence départemental, et le Codase, dont l’espace adolescent comprend huit MECS. Elle s’appuie au départ sur une sollicitation du Codase pour la réalisation d’une enquête sur la participation, qui s’est transformée au cours du montage de projet en une recherche scientifique universitaire collaborative conduite par un collectif de co-enquêteurs.

Ainsi, la réalisation de l’enquête (choix du sujet d’enquête, outils méthodologiques pour l’enquête, réalisation du terrain, analyse, etc.) est assurée par une équipe de recherche, composée de professionnels travaillant ou ayant travaillé dans des structures d’hébergement collectif, des jeunes placés dans ces structures ou des adultes l’ayant été et une sociologue qui assure la coordination scientifique et l’animation de la recherche. Les directeurs et directrices de structures, engagés dans le montage de projet, sont libres de participer et sont d’ailleurs très impliquées en tant que co-enquêtrices. 

Composition de l’équipe :

– 2 adolescents actuellement pris en charge par l’ASE et hébergés en foyer
– 5 adultes ayant été placés en foyer pendant leur enfance/adolescence (ils ont entre 20 et 30 ans) : 3 jeunes ont quitté le projet en cours de route par indisponibilité
– 7 professionnels : 2 éducateurs ayant travaillé dans le cadre de l’hébergement collectif, – 2 éducateurs y travaillant actuellement, un cadre (chef de service éducatif), 2 directrices
– Une sociologue coordinatrice

Tous sont rémunérés pour leur participation : les professionnels sont mis à disposition par les structures ; les « anciens placés » via des vacations mis en place à travers l’école Ocellia Santé Social ; les jeunes actuellement via de l’argent de poche versé par les structures ; et la sociologue via un contrat post-doctoral. 

Entre novembre 2022 et mars 2023, nous nous sommes vus toutes les deux semaines, toujours le mardi soir, de 18h à 20h, parfois un peu plus, dans une salle de réunion d’une des structures. Très ponctuellement, des sessions de travail ont été organisées avec une co-enquêtrice en journée, n’étant pas disponible ces mardi soir. Depuis avril, ce fonctionnement a changé : nous avons espacé les rendez-vous du mardi soir au profit d’un mélange entre temps de travail collectif et temps de travail individuel.

Nous avons choisi de mener une enquête qualitative par entretiens semi-directifs. Une première phase d’enquête va être menée auprès de jeunes actuellement pris en charge par l’Aide Sociale à l’Enfance, dans le cadre d’un hébergement collectif : c’est l’étape sur laquelle nous travaillons actuellement. Plus tard, nous souhaiterions élargir l’enquête aux professionnels, via des entretiens individuels ou collectifs. Ce futur volet de l’enquête est actuellement en cours de discussion.

Quelques points d’étapes :

– Septembre 2022 : démarrage du projet, rencontres des services concernés et recrutement de l’équipe de co-enquêteurs
– Mi-novembre 2022 : première réunion de l’équipe et début de la phase exploratoire
– Novembre 2022-février 2023 : définition du sujet de l’enquête et premier cadrage de la recherche 
– Février 2023 : premier comité de pilotage et présentation du cadre de la recherche aux partenaires 
– Mars-mai 2023 : travail sur le guide d’entretien, la problématisation et l’échantillon des personnes à aller enquêter ; en parallèle, présentation de l’enquête dans quelques foyers par certains co-enquêteurs
– Juin 2023 : deuxième comité de pilotage et démarrage de l’enquête par entretien