L’ÉQUIPE

JULIEN LÉVY
Julien Lévy est co-porteur de la Chaire PUBLICS des politiques sociales du Laboratoire de sciences sociales Pacte (UGA, CNRS, Sciences Po Grenoble). Il est chercheur à l’Université Grenoble Alpes au sein du laboratoire Pacte et membre de l’Odenore. Il est sociologue et politiste. Ses travaux de recherche portent sur les (non-)relations entre l’offre sociale et ses destinataires, en particulier dans le champ des politiques sociales liées à l’accueil, l’hébergement et l’accès au logement des personnes sans-abri ou vivant en habitats précaires. Il s’intéresse également aux ressources non-institutionnelles que mobilisent les personnes en situation de précarité.

GABRIEL URIBELARREA
Gabriel Uribelarrea est co-porteur de la Chaire PUBLICS des politiques sociales du Laboratoire de sciences sociales Pacte (UGA, CNRS, Sciences Po Grenoble). Il est chercheur à l’Université Grenoble Alpes au sein du laboratoire Pacte et membre de l’Odenore. Il est sociologue. Ses travaux de recherche portent sur les expériences d’habiter au sein au sein d’espaces précaires, ainsi que sur les relations d’aide et de soin entre les personnes sans domicile et les professionnels de l’assistance. Il mène, en parallèle, une réflexion sur la participation des personnes concernées (que cela concerne celles en situation d’habitats précaires ou les professionnels) aux dispositifs d’enquête sociologique et à la production de connaissances, à partir de différentes expérimentations méthodologiques.

MORANE CHAVANON
Morane Chavanon est sociologue et politiste. Après avoir soutenu en 2019 une thèse de sociologie politique intitulée “La guerre des mémoires n’aura pas lieu ! : Construction d’une demande sociale de mémoire rapportée à l’immigration et nouvelles luttes symboliques: une comparaison des villes de Saint-Etienne et Villeurbanne” à l’Université Lyon 2, elle a poursuivi ses travaux de recherche sur les questions migratoires, la sociologie de l’action publique et la dimension locale des problèmes sociaux. En parallèle de ses activités d’enseignement à l’Université et au sein d’une formation au travail social, elle est devenue membre associée de l’Institut Convergences Migrations et ingénieure de recherche au laboratoire Pacte, membre de la chaire publics des politiques sociales et l’Observatoire des non recours aux droits et services (ODENORE). Ses travaux actuels portent sur l’accueil des exilé·es privé·es de papier, le logement, la précarité, et les variétés territoriales du non-recours aux droits.

CAMILLE DUTHY
Camille Duthy est sociologue. Après une thèse en sociologie qui visait à mieux comprendre les épreuves de la solitude résidentielle en milieu urbain, elle a rejoint la Chaire PUBLICS des politiques sociales et est désormais coordinatrice d’une recherche participative en protection de l’enfance, en Isère. Elle intervient également comme formatrice en école de travail social ; parallèlement, elle est consultante indépendante pour diverses institutions, notamment auprès de la Métropole de Lyon.